Philippe Sollers, ce fou dangereux

Je n’ai rien à vous dire.
Je sais que, pour ma première chronique, je devrais présenter la bête, alliance de talent et de beauté, mélange de Dante Allighieri et de Georges Clooney, ayant connu le succès, avant que le succès ne le connaisse; je sais que, pour ma première chronique, je devrais énumérer l’ensemble de ces charmes incroyables qui ont attirés des créatures aussi belles que tarifées dans les bras d’un esthète plus grand que Mimie Mathy…
(suite…)

Publicités

« La page blanche », Eloïse au pays de l’oubli.

Synopsis Officiel

Une jeune femme reprend ses esprits sur un banc sans se rappeler ni son nom ni ce qu’elle fait là. Menant l’enquête tant bien que mal, elle tente de retrouver la mémoire et son identité. Mais que va-t-elle découvrir ? Un passé romanesque fait de drames et de romances ou l’existence banale d’une femme ordinaire ? Et dans ce cas, saura-t-elle devenir quelqu’un après avoir été quelconque ?

(suite…)

« Charlotte et son Jules », Une Charlotte compréhensive face à un Jules qui n’a pas compris

un court-métrage signé Jean-Luc Godard

(suite…)

« Adieu Bobigny », Confidences, à la lumière d’une plume

Synopsis

Un jeune adulte lymphatique et sa mère hyperactive vivent ensemble dans l’impossibilité de communiquer.

Court-métrage réalisé par Basile Carel et Hugues Held.

(suite…)

« Une séparation », la lettre de Termeh

 

Synopsis

Téhéran, 2011. Simin et Nader décident de divorcer mais se déchirent quant à la garde de leur fille, Termeh. L’histoire aurait pu s’arrêter là s’il n’était pas survenu un événement compromettant : une plainte de l’aide-soignante, Razieh, accusant Nader d’être responsable de sa fausse couche due à des brutalités dont il aurait fait preuve envers elle. Un événement malvenu donc, destiné à compliquer une situation déjà complexe. Les protagonistes se retrouvent alors embourbés au sein d’une spirale infernale dans laquelle certains se retrouvent malgré eux. Diplomatie et raison devront désormais être leurs maitres-mots s’ils espèrent en sortir indemnes. Asghar Farhadi signe ici un film captivant plongeant le téléspectateur dans une forte dimension émotionnelle.

(suite…)

Nouvelle scène française et ses irréductibles : ils ont fait 2011

En ce début d’année 2012, remémorons-nous les albums qui ont fait 2011. Cette année qui vient de s’achever nous aura encore prouvée que notre nouvelle scène française est bien là, elle accueille de nouveaux venus, constate les faux-pas de certain mais confirme aussi l’ascension d’autres. L’année de la nouvelle scène française, pour ceux qui veulent bien l’écouter. Flash-back

(suite…)

Miossec – Chansons ordinaires

(suite…)

Izia – So much trouble

(suite…)

Alex Beaupain – Pourquoi battait mon cœur

(suite…)

Keren Ann – 101

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :