Miossec – Chansons ordinaires

8ème album de notre cher Miossec. Nous l’aimons toujours assurément mais, pour ceux qui l’écoutent depuis son premier album en 1995 (Boire), un tournant est nettement perceptible depuis 2006 et l’album L’Etreinte, c’est aussi la date des premiers passages radiophoniques de Miossec sur des radios dites plus populaires et plus jeunes. Cet album marque-t-il une rupture dans l’œuvre de Miossec ? mais à quel niveau ? Les textes, la voix ? –Non les arrangements musicaux ? –Probablement, plus monumentaux pour un artiste dont les mots servaient la musique -volontairement épuré et acoustique- et non le contraire, une réelle force. Même si ces derniers albums se montrent moins incisifs verbalement que le trio d’albums qui nous a fait connaitre l’artiste : Boire (1995), Baiser (1997), A Prendre (1998), c’est cette omniprésence d’orchestration musicale qui engloutie peu à peu la voix chancelante, et hésitante sur les fins de phrases de Miossec, qui nous avait pourtant séduite sur le premier trio d’albums ainsi que sur l’excellent album 1964 (2004). Finistériens (2009) et Chansons ordinaires (2011) restent de bons albums bien sûr, prenons peut-être le temps de mieux nous adapter aux nouveaux arrangements musicaux superflus de notre tant aimé Miossec.

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :