Nouvelle scène française et ses irréductibles : ils ont fait 2011

En ce début d’année 2012, remémorons-nous les albums qui ont fait 2011. Cette année qui vient de s’achever nous aura encore prouvée que notre nouvelle scène française est bien là, elle accueille de nouveaux venus, constate les faux-pas de certain mais confirme aussi l’ascension d’autres. L’année de la nouvelle scène française, pour ceux qui veulent bien l’écouter. Flash-back

Clickez sur les pochettes pour lire les critiques

Les incontournables

Brigitte – Et vous tu m’aimes ?

Emilie Simon – Franky Knight

Keren Ann – 101

Alex Beaupain – Pourquoi battait mon cœur

Mais aussi : Camille – I love you

Les nouveaux venus

Claire Denamur – Vagabonde

Cyril Mokaïesh – Du rouge et des passions

Luce – Première phalanges

Lisa Portelli – Le Régal

L – Initiale

Les 2ème ou 3ème albums

Izia – So much trouble

Mais aussi :

Daphné – Bleu Venise

Housse de Racket – Alesia

Zaza Fournier – Regarde-moi

Les déceptions en bref

Thomas Dutronc – silence on tourne, on tourne en rond (mention spéciale : un album qui porte bien son nom)

Julien Doré – Bichon (Un duo avec Françoise Hardy tout sauf mis en valeur, Julien Doré ne bénéficierai plus du coup de pouce médiatique ? On attends néanmoins le nouvel opus, pour vérifier que ce n’était qu’un égarement passager)

Mélanie Laurent – En T’attendant (En attendant … son retour au cinéma avec une certaine impatience ! Une
collaboration avec Damien Rice ratée ? Les ventes parlent d’elles-mêmes. )

Charlotte Gainsbourg – Stage Whisper

Lulu Gainsbourg – From Gainsbourg to Lulu (On le sait, Lulu est un compositeur de talent mais même réinterprétées pourquoi rechanter les chansons de son père ? Tellement prévisible. Il ne sais pas écrire des chansons nous livrait-il dans une interview de l’excellent magazine Serge (numéro 8). Soit, arrêtons-là. Merci de nous avoir offert un duo avec Scarlett Johansson et un clip plus qu’alléchant)

Les irréductibles qui sont toujours là

Miossec – Chansons ordinaires

Mais aussi :

Thomas Fersen – Je suis au paradis

Juliette – No Parano

Arthur H – Baba love

Brigitte Fontaine – L’un n’empêche pas l’autre

Hubert-Félix Thiéfaine – Supplément de mensonges

Catherine Ringer – Ring n’ roll

Autres Catégories

Le live :

Mano Solo à l’Olympia (enregistrement de son dernier concert le 12 novembre 2009. Deux mois plus tard,
Mano Solo nous quittait. Un live plein d’émotion à posséder absolument, véritable dernier cri d’une vie et
d’une carrière commencée en 1993 avec l’excellent album La marmaille nue. Merci Emmanuel).

Les Best of :

Noir Désir – Soyons désinvoltes n’ayons l’air de rien

Benjamin Biolay

A venir pour 2012

1er album de Soko (enfin !), un nouvel opus de Dominique A qui aligne déjà 20 ans de carrière, un nouveau Dionysos et, le cinquième album de Françoiz Breut

TO BE CONTINUED … Bonne année !

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :