Benjamin Biolay, un Best-Of en « Initiales BB »

Le prodige de la chanson française livre avec ce premier best-of une part de son intimité. Tour à tour détesté, ou adoré, Benjamin Biolay est toujours salué par la critique. Boudé du grand public, les initiales BB sont reconnues pour son talent d’auteur-compositeur-interprète et chanteur français. Héritier de Gainsbourg, Bashung et Daho, tout en gardant une personnalité propre, le chanteur offre dix-neuf chansons dont une inédite, et deux duos. La célébrité vient lorsqu’il co-compose avec Keren Ann un album, et la chanson Jardin d’Hiver, pour Henri Salvador. En 2010, son album la Superbe est récompensé par la Victoire de l’artiste interprète masculin de l’année et la Victoire de l’album de chansons/variétés de l’année. Ce Best-of offre un panorama de l’évolution de l’artiste de 2001 à 2011: sa pop lumineuse, parfois sombre, aux arrangements gracieux.

Il faut tout de suite l’avouer. Biolay n’est pas un énième Gainsbourg. Comme le dit Juliette Gréco pour The New York Times, « Benjamin est beau, Serge ne l’était pas du tout ». Elle a collaboré avec les deux, les qualifiant de géniaux. Il a écrit pour les plus grands, comme Serge Gainsbourg en son temps, faisant chanter les jolies nymphettes (Elodie Frégé, sa soeur Coralie Clément) ou encore des voix reconnues (Isabelle Boulay, Stephan Eicher, Julien Clerc ou encore Françoise Hardy). Il est l’un des producteurs les plus courus de la scène française.

Mais entrons dans le vif du sujet. Enième collaboration avec le studio M/M, la composition du livret est orchestrée par les 2M et le portrait est signé par la photographe Ellen von Unwerth. Dans les oreilles, ce best-of laisse la part belle aux merveilles du passé. La musique du lyonnais est là, des arrrangements de cordes, une guitare folk, et des touches d’électro, jazzy ou acoustiques.
Il faut préciser que les chansons diamants de Benjamin Biolay, brillent certes, mais l’on perd dans cette écoute l’un des atouts des albums du chanteur: la cohérence. A l’instar de Jeremy Poligné, j’accrédite cette idée que chaque albums est la bande son d’un film, où il faut se laisser porter par l’évocation des mots.

On trouve trois chansons issues de Rose Kennedy (2001), une histoire fantasmée et poétique sur les Kennedy, jazzy et intimiste. La version de Los Angeles présente sur le Best Of est différente de celle sur le premier pressage du disque original, et est très chouette.
Puis il y a aussi trois chansons issues de Négatif (2003), un album un peu plus gainsbourien, où la guitare folk frôle des cordes, un grand piano et les choeurs de son ex-épouse, Chiara Mastroianni. Celle-ci est présente sur deux pistes, issue de leur road-movie à deux voix, Home (2004). On y retrouve ensuite la chanson Nuage noir de la BO qu’il réalise pour Arnaud Viard, Clara et Moi (2004). En 2011, Biolay fera aussi la BO du film Pourquoi tu pleures, curieusement absente de ce best of.
On retrouve 2 chansons de A l’Origine (2005), l’album à la pochette noire est bien l’un des plus sombre de « l’histoire d’un garçon ». L’électro, et les samples, y sont plus présents.
Trash Yéyé (2007), titre ironique pour un album au combien autobiographique, apporte trois chansons sur l’édition classique du Best of, et deux de plus sur l’édition spéciale Fnac. Il y évoque le spleen de l’après-amour, la grisaille de Paris et la reconstruction de son être après une séparation amoureuse.
Du dernier album, son meilleur selon la critique, et bien récompensé, la Superbe (2009), il y a trois chansons dont un duo avec Jeanne Cherhal. La Superbe est un album où l’auteur-compositeur-interprète multi-instrumentaliste semble faire la synthèse de qui il est, musicalement et psychologiquement. Un doux clair-obscur entoure le double album de son aura lumineuse et optimiste.

Un Best-Of déjà bien concentré et homogène, où on aurait pu ajouter encore d’autres chansons, où l’absence de Ton héritage est sidérante. Néanmoins, cette compilation a le mérite de réunir le catalogue Virgin et Naive du brillant Benjamin Biolay. Quant à l’inédit, « L’Eau Claire des Fontaines », je vous laisse juger par vous même avec ce lien.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :