Emmy Awards 2013: le Bilan de la cérémonie

Les Emmy Awards sont à la télévision américaine ce que sont les Oscars au cinéma. Très attendue chaque année par le monde du petit écran, l’édition 2013 n’a pas dérogé à la règle : des temps forts, des déceptions, de l’émotion et aussi de belles surprises. Si certains ont été au top, d’autres n’ont malheureusement pas eu le succès escompté.

Breaking Bad et Modern Family confortent leur leadership

Avec une seconde partie de saison 5 au sommet et une fin haletante, la série Breaking Bad était pressentie pour être LA star de la soirée. La série est considérée comme l’une des meilleures fictions de tous les temps et devrait rentrer dans le Guinness Book des records sous peu. Elle repart sans surprise avec deux Emmys : meilleure série dramatique et Meilleure actrice. Quant à son acteur principal Bryan Cranston, personne ne s’attendait à ce qu’il soit battu par Jeff Daniels (The Newsroom). Les Emmys 2013 récompensent les séries diffusées entre le 1er Juin 2012 et le 31 Mai 2013, nul doute qu’il faudra compter sur Breaking Bad pour la cérémonie de 2014.

Côté comédie, Jim Parsons (The Big Bang Theory) peut récupérer avec bonheur son Emmy de Meilleur Acteur. 3 victoires en 5 nominations successives, un beau palmarès pour cet acteur encore inconnu du grand public il y a quelques années. Il permet aussi à The Big Bang Theory de recevoir au moins un trophée puisque la série repart encore bredouille dans la catégorie meilleure série comique. En effet, la reine indétrônable de la catégorie n’est autre que Modern Family, victorieuse pour la 4ème année consécutive. Une belle victoire qui permet d’atténuer l’échec inattendu de son casting masculin. En effet, sur 6 nominés dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle, Modern Family n’avait non pas 1 mais 3 nominations : de quoi maximiser les chances de victoire…Pour au final, se faire battre par Tony Hale (Veep).

La malédiction des “favoris”

Au moment des nominations, House of Cards et American Horror Story ont eu leur moment de gloire. Sauf qu’hier soir, le succès n’était pas au rendez-vous. Les deux séries peuvent néanmoins se réjouir d’avoir quitté la cérémonie avec une récompense.

House of Cards est la première série made-in-internet a être nominée aux Emmys ! Un véritable exploit qui fait trembler les dramas des chaînes publiques. Ces dernières ont toujours beaucoup de mal à faire face à la concurrence câblée. Mais House of Cards  se fait damer le pion par Breaking Bad et ne sera appelée sur scène que pour une récompense mineure, celle de la Meilleure réalisation. Une réalisation signée David Fincher, dont la récompense tombe à plat puisque le réalisateur était absent de la soirée.

De son côté la petite chaîne FX était fière d’avoir battu HBO sur le nombre des nominations : 17. Du jamais vu. American Horror Story avait l’occasion de marquer en rapportant le plus grand nombre d’Emmys.  Et pourtant hier soir, ce fut en quelque sorte l’hécatombe. La série ne gagne qu’un seul Emmy : celui de Meilleur acteur de second rôle pour James Cromwell. Les 17 nominations obtenues étaient-elles considérées comme déjà suffisantes ? Peut-être. Des précédents au cinéma nous ont déjà prouvé que trop de nominations diminuent les chances de récompenses. Steven Spielberg peut très bien en témoigner. Lui qui en Février dernier partait favori avec son film Lincoln. 12 nominations et au final 2 Oscars : Meilleur acteur principal pour Daniel Day Lewis et Meilleurs décors.

Quant à Homeland, la série n’a pas réitéré son succès de l’an passé. En effet si en 2012, elle a enchainé les victoires, hier soir, elle n’a reçu que 2 récompenses sur les 8 nominations obtenues. Elle peut néanmoins se réjouir de voir son actrice principale Claire Danes une nouvelle fois sacrée Meilleure actrice dans une série dramatique. Son scénariste, Henry Bromell, est récompensé dans la catégorie Meilleur scénario.

Preuve qu’à Hollywood les favoris ont la vie dure.

Une surprise nommée Colbert

Il a un nom qui sonne Français et pourtant dans son talk-show, Stephen Colbert est un américain tout ce qu’il y a de plus conservateur. Ce personnage, qui a fait rire pendant des années le public outre-Atlantique dans le très célèbre The Daily Show with Jon Stewart, a depuis pris son envol.

Voilà 6 ans que Stephen Colbert pilote son propre talk-show le Colbert Report et s’installe petit à petit comme une figure emblématique de la télévision. En 2006 et 2012, son nom apparaît dans la liste des 100 personnes les plus influentes au monde. Son humour, sa folie et son talent plaisent au point de parfois dépasser son maître et ami Jon Stewart. La paire se taquine, s’envoie des piques, travaille parfois ensemble et s’affronte chaque année aux Emmy Awards. Hier soir, Colbert a créé la surprise en détrônant son ami surnommé le King Stewart. Il stoppe ainsi net une série de dix victoires consécutives dans la catégorie Meilleur programme de variétés/talk-show. Sur scène, Colbert accepte la récompense avec émotion et humour. Il devient l’un des temps forts de la soirée. Nul doute que Jon Stewart réagira dans son show ce soir.

Regardez la victoire de Stephen Colbert : http://www.youtube.com/watch?v=R0lrE1KZIII

Et vous qu’en pensez vous? Le palmarès est-il justifié? Qui selon vous méritait un trophée?

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :