Homeland débarque sur D8

Mondialement acclamée par la presse et les spectateurs – dont le président Obama – ou critiquée par la CIA, la série Homeland débarque pour la première fois en clair sur la chaîne D8. La petite chaîne de la TNT qui monte tout doucement diffusera à partir de ce soir la première saison de ce thriller haletant sur fond d’espionnage et de guerre au Moyen-Orient.

En mission au Moyen-Orient, Carrie Mathison, agent analyste de la CIA, apprend de la part d’un prisonnier qu’un soldat disparu américain a été retourné. En clair, il est passé dans l’autre camp et prépare un attentat contre les USA. Quelques mois plus tard, le soldat Nicholas Brody est retrouvé et libéré lors d’une opération commando au terme de huit ans de captivité, prisonnier d’Al-Qaïda. Accueilli comme un héros de guerre, Carrie est la seule à douter de la sincérité du soldat. Et si son traumatisme de guerre n’était qu’une couverture pour cacher ses agissements suspects et son lien avec l’organisation terroriste ?

Vrai face-à-face psychologique, Homeland surfe sur des sujets phares des dernières années : terrorisme, patriotisme, paranoïa post-11 septembre, guerre en Irak, complot… distillés au travers d’une dizaine d’épisodes par saisons, plus palpitant les uns que les autres. Série made-in-US oblige, et pour pimenter le tout, on rajoute un affrontement de choc entre des personnages ambivalents qui sont tout sauf exemplaires.

A commencer par le personnage de Carrie Mathison, une héroïne sur le fil du rasoir. La belle blonde ( Claire Danes) excelle peut-être dans son travail, elle est aussi maladivement paranoïaque et souffre de troubles bipolaires. Un détail dont la CIA ignore tout et qu’elle ne parvient à contenir qu’en prenant un traitement.

En face la famille Brody, dont les retrouvailles se passent dans une ambiance moins heureuse que prévue. Après huit ans d’absence et de captivité, le Sergent Brody, exemple du parfait petit soldat, revient dans un monde qu’il ne connait plus vraiment. Il a passé ses dernières années éloigné de son pays, de sa langue, de ses repères. Il a été torturé et amené à faire des choses horribles. Et si après tout ce temps, il n’était finalement plus ce héros de la patrie tant espéré ?

Il n’en faut pas plus au duo étrange pour tisser une relation ambiguë où se mêlent mensonges, trahison et attirance physique. Le jeu du chat et de la souris ne fait que commencer.

Voir la bande annonce de la Saison 1 sur D8: ici

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :