Le Loup de Wall Street : du psychopathe et du sublime

Franche et sèche. Quand la séance de trois heures de Le Loup de Wall Street  se termine, la claque que l’on se prend est ainsi. Avec le personnage haut en couleur de Jordan Belfort, Martin Scorsese pouvait faire ce qu’il voulait. Et il l’a fait. Jordan Belfort, alias Leonardo Di Caprio, est un trader fou aux ambitions simples. Tout ce qu’il lui faut c’est du fric, de la coke et des prostituées. Et il les obtient aisément, grâce à un charisme et un culot indéniable.

(suite…)

Publicités

« Au revoir là-haut », ces poilus oubliés

Au revoir là-haut  (Albin Michel) de Pierre Lemaitre a été sacré Prix Goncourt lundi 4 novembre 2013. Connu pour ses polars, l’auteur était un des favoris de la compétition. Il a été choisi par le jury au douzième tour par six voix contre quatre. Critique coup de cœur.

(suite…)

Thomas Livolsi: « Le court métrage, c’est la meilleure école »

La 13e édition d’ Un Festival c’est trop court   a eu lieu du 15 au 20 octobre 2013 à Nice. Thomas Livolsi est étudiant à l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA) à Nice. Il a fait parti du jury étudiant du festival. Le jeune homme revient sur l’importance du court métrage et sur son expérience de jury. (suite…)

« Blue Jasmine » de Woody Allen : rires, failles et névrose

Quand un film de Woody Allen commence, un sentiment s’installe en nous. Que va-t-il nous arriver ? Quelle face de l’humanité le réalisateur va-t-il encore passer au crible ? « Blue Jasmine » ne déroge pas à cette règle. Une histoire digne d’un conte de fée qui s’émiette et finit par s’écrouler. De l’humour au tragique, il n’y a qu’une parole. (suite…)

Gibraltar : un thriller sans surprise

Gibraltar prête son nom au film de Julien Leclercq. Ce « territoire de trafics et de convoitises » donne lieu à une histoire inspirée de faits réels. Au coeur du récit, Gilles Lellouche campe un informateur de la douane française, dont l’émissaire est incarné par Tahar Rahim. Malgré la promesse d’un suspense intenable, cristalisé par la catchline « toujours mentir, jamais trahir », le thriller s’avoue sans surprise. (suite…)

Ciné: Une fée sauvage

Le bayou de Louisiane abrite l’histoire touchante d’Hushpuppy et des siens. Entre fantastique et réel, entre monstres mythologiques et tempêtes. La rage de vivre à l’état pur.

20130128-212013.jpg

(suite…)

The Impossible, film catastrophique?

Le réalisateur Espagnol, Juan Antonio Bayona, retrace l’histoire vraie d’une famille lors du tsunami meurtrier en Thaïlande en 2004. Une famille séparée par les vagues dévastatrices. Petit bémol d’entrée de jeu : l’histoire originelle précise bien que la famille était de nationalité espagnole. Dans « The Impossible » ce n’est plus le cas. Hollywood oblige.

(suite…)

« Extension du domaine de la lutte », Michel Houellebecq lutte toujours

Lutter c’est survivre. Et pour ce qui est de lutter, Michel Houellebecq s’en sort à merveille. Il mène son récit à travers un regard désenchanté d’un narrateur informaticien désabusé. Celui ci observe les actes de chacun dans la vie quotidienne. Cet homme a abandonné la lutte depuis longtemps. Et nous, en tant que lecteur, désirons ardemment savoir pourquoi.
(suite…)

Portnoy est complexé, la faute de Philip Roth.

La nature de l’homme est complexe. De nature, l’homme a toujours eu des complexes. Celui du petit Alexander Portnoy touche aux relations sexuelles et érotiques. Le livre retrace les pensées d’Alexander adulte, auprès du docteur Spielvogel. Des pensées et actes très intimistes livrés crûment grâce à une écriture très rythmée de Philip Roth.
(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :