Her de Spike Jonze, pépite inclassable

Il y a plusieurs catégories de films : il y a le divertissement assumé des blockbusters, les films indépendants aux sorties si confidentielles qu’elles passent presque inaperçues, ou bien souvent des déceptions. Her, le dernier film de Spike Jonze, ne rentre dans aucune de ces catégories.

(suite…)

Publicités

Only Lovers Left Alive, des vampires romantiques au 21ème siècle

Only Lovers Left Alive est une ode romantique à l’amour éternel, une apostrophe à l’Art, à tout ce que l’on laisse derrière soi, ainsi que le récit d’une nostalgie des villes qui partent en déliquescence. Jim Jarmusch délivre une perle contemplative aux amants séculaires errant entre Tanger et Detroit, ravagées par l’érosion du temps. Des êtres raffinés et spectateurs de l’éternité qui passe, dans un film où la musique se fait propice à un jeu d’acteur tout en finesse et au talent de construction des scènes de Jarmusch. Le synopsis semble limpide: Adam est un musicien déprimé par ce qu’on fait les zombies (humains) du monde. Il aime depuis des siècles l’énigmatique Eve. Leur équilibre est mis à mal par l’arrivée de l’incontrôlable Ava, la petite soeur d’Eve. Ce film est loin d’être ennuyeux, c’est l’un des meilleurs du maitre Jarmusch, voir le plus intime et adulte. (suite…)

Le Loup de Wall Street : du psychopathe et du sublime

Franche et sèche. Quand la séance de trois heures de Le Loup de Wall Street  se termine, la claque que l’on se prend est ainsi. Avec le personnage haut en couleur de Jordan Belfort, Martin Scorsese pouvait faire ce qu’il voulait. Et il l’a fait. Jordan Belfort, alias Leonardo Di Caprio, est un trader fou aux ambitions simples. Tout ce qu’il lui faut c’est du fric, de la coke et des prostituées. Et il les obtient aisément, grâce à un charisme et un culot indéniable.

(suite…)

La désolation de Smaug, un Hobbit plein de libertés

Le Hobbit, la désolation de Smaug (2013) est le second volet de la trilogie du Hobbit, initiée par le réalisateur Peter Jackson. Le hobbit aventurier Bilbon Saquet, le magicien Gandalf et la compagnie des treize nains sont sortis indemnes de l’enfer des Montagnes de Brume. L’Anneau a été découvert et Bilbo le garde secret, tout en se familiarisant avec. Mais avant d’atteindre le Mont Solitaire où les attend le dragon cupide Smaug, ils doivent affronter les orcs lancés à leur poursuite, des araignées géantes et les redoutables Elfes sylvestres. Un épisode plus rythmé que Le voyage inattendu (2012), qui rappelle les instants épiques du Seigneur des Anneaux. Pour en arriver là, Peter Jackson a dû prendre de nombreuses libertés, faisant de cet épisode le plus controversé de l’histoire des adaptations de Tolkien.

(suite…)

Casse-tête chinois : le temps de l’accomplissement.

Cédric Klapisch revient cette année pour donner une fin heureuse à la trilogie qui suit Xavier. Incarné par Romain Duris, on le voit devenir un homme et s’accomplir professionnellement. Alors que L’auberge espagnol décrivait le temps du voyage et  Les poupées russes, celui des passions amoureuses, Casse-tête chinois est l’opus de l’accomplissement. Certainement la plus réussie des trois parties. On retrouve Xavier, à l’aube de ses 40 ans, en proie au doute : a-t-il raté sa vie ? Il rêve désormais de linéarité et envie, après avoir bien bourlingué, les personnes qui ont une vie rangée. Toutefois n’a-t-il pas rencontré les personnes les plus chères à son cœur en chemin ?

(suite…)

« Au revoir là-haut », ces poilus oubliés

Au revoir là-haut  (Albin Michel) de Pierre Lemaitre a été sacré Prix Goncourt lundi 4 novembre 2013. Connu pour ses polars, l’auteur était un des favoris de la compétition. Il a été choisi par le jury au douzième tour par six voix contre quatre. Critique coup de cœur.

(suite…)

American Horror Story : épouvante chez les yankees

La troisième saison de la série American Horror Story est en cours de diffusion sur FX aux États-Unis. En France, la série est diffusée depuis le 5 mai 2012 sur la chaîne Ciné+ Frisson du groupe Canal+ et à compter du 11 avril 2013 sur Série Club. L’occasion de faire un point sur cette série réellement atypique. La particularité d’American Horror Story étant un système de saisons déconnecté les une des autres. Chaque saison conte une histoire indépendante.

(suite…)

« Jericho Road » d’Eric Bibb : de la classe et beaucoup d’âme

Musicien cultivant une certaine élégance vestimentaire, sexagénaire qui paraît la trentaine et storyteller observant le monde avec sagesse, lucidité et sérénité. Eric Bibb, c’est un peu le troubadour-gentleman du blues. Après quelques détours par la Louisiane puis l’Afrique, avec le griot Habib Koité, il continue à diversifier sa musique sur Jéricho Road.

(suite…)

9 mois ferme, une comédie imparable du maître Dupontel

A l’image de ses autres films, 9 mois ferme d’Albert Dupontel nous promettait à nouveau notre dose d’humour noir et absurde. Quatre ans que Dupontel n’avait pas sévi !  C’est bien trop long quand on doit se contenter des comédies françaises aseptisés sur fond de romances à l’eau de rose ! Salvateur ! Pari réussi. Le film joue à merveille sur plusieurs registres : l’humour, le gore et la romance. (suite…)

Star Trek Into Darkness : Un second Reboot au sommet


J.J Abrams l’admet lui-même : il est et restera toujours ce gamin accro à la science-fiction. Pas étonnant donc de retrouver son nom au générique d’une des sagas les plus mythiques du genre. Après le succès du premier reboot* de Star Trek en 2009, il remet le couvert. Mais avec Star Trek Into Darkness, le réalisateur s’attaque à un défi de taille.  Bien plus qu’une simple suite, Abrams offre en même temps une réécriture de La colère de Khan, deuxième film de la saga originale. La Colère… est presque un film intouchable chez les Trekkies (les fans de Star Trek), considéré comme le meilleur film de toute la série. Il marque l’affrontement de l’équipe du vaisseau Enterprise avec son pire ennemi de tous les temps : Khan. Une sorte d’équivalent de Dark Vador dans Star Wars. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :