Only Lovers Left Alive, des vampires romantiques au 21ème siècle

Only Lovers Left Alive est une ode romantique à l’amour éternel, une apostrophe à l’Art, à tout ce que l’on laisse derrière soi, ainsi que le récit d’une nostalgie des villes qui partent en déliquescence. Jim Jarmusch délivre une perle contemplative aux amants séculaires errant entre Tanger et Detroit, ravagées par l’érosion du temps. Des êtres raffinés et spectateurs de l’éternité qui passe, dans un film où la musique se fait propice à un jeu d’acteur tout en finesse et au talent de construction des scènes de Jarmusch. Le synopsis semble limpide: Adam est un musicien déprimé par ce qu’on fait les zombies (humains) du monde. Il aime depuis des siècles l’énigmatique Eve. Leur équilibre est mis à mal par l’arrivée de l’incontrôlable Ava, la petite soeur d’Eve. Ce film est loin d’être ennuyeux, c’est l’un des meilleurs du maitre Jarmusch, voir le plus intime et adulte. (suite…)

Publicités

La désolation de Smaug, un Hobbit plein de libertés

Le Hobbit, la désolation de Smaug (2013) est le second volet de la trilogie du Hobbit, initiée par le réalisateur Peter Jackson. Le hobbit aventurier Bilbon Saquet, le magicien Gandalf et la compagnie des treize nains sont sortis indemnes de l’enfer des Montagnes de Brume. L’Anneau a été découvert et Bilbo le garde secret, tout en se familiarisant avec. Mais avant d’atteindre le Mont Solitaire où les attend le dragon cupide Smaug, ils doivent affronter les orcs lancés à leur poursuite, des araignées géantes et les redoutables Elfes sylvestres. Un épisode plus rythmé que Le voyage inattendu (2012), qui rappelle les instants épiques du Seigneur des Anneaux. Pour en arriver là, Peter Jackson a dû prendre de nombreuses libertés, faisant de cet épisode le plus controversé de l’histoire des adaptations de Tolkien.

(suite…)

La stratégie Ender, éthique de la guerre moderne?

La Stratégie Ender est un film de sci-fi inspiré du roman d’Orson Scott Card, écrivain mormon, récompensé par un prix Nébula en 1985 et un prix Hugo en 1986. L’action se tient dans un futur proche. Une race extraterrestre (les Doryphores) a tenté une invasion de la Terre avorté par les forces coalisées humaines.  Mais cela a eu un coût: la perte de plus de dix millions de civils. En attendant la prochaine attaque, une bande de gamins est formée aux armes dans une station orbitale commandée par Harrison « Graff » Ford.

(suite…)

La Malédiction de Chucky, un bon nanar assumé

Vous voulez jouer ? Après 9 ans d’absence, la poupée maléfique Chucky débarque sur notre petit écran avec un nouvel opus.

(suite…)

Gravity, spectacle stratosphérique.

Il y a dans Gravity, le dernier film d’Alfonso Cuaron, une gravité certaine… et un sens important du spectacle. N’importe qui ayant un jour foulé du pied les allées du Futuroscope à Jaunay-Clan, de la Cité des Sciences à Paris ou bien d’une fête foraine locale proposant comme attraction la fameuse navette spatiale diffusant des films 3D, aura une légère impression de déjà-vu à la diffusion du film. Mais dans ces attractions, les séances sont courtes, et c’est là que Cuaron réussit son pari, il n’y a aucune longueur, la narration est limpide, le scénario est simple mais captivant.
(suite…)

La 4ème Samain du cinéma Fantastique – Le Palmarès

Après 12 jours de folie, le festival niçois La Samain du cinéma fantastique vient de baisser le rideau et d’annoncer le verdict de la compétition 2013. (suite…)

La Samain du Cinéma Fantastique à Nice

La 4ème édition du festival la Samain du Cinéma Fantastique, c’est autant de façons d’apprécier  frissons et sueurs froides. Horreur, science-fiction, fantastique… Des films en avant-première, des séances rétro, des expositions, des débats, des dédicaces… Toutes les déclinaisons sont là du 22 octobre au 2 novembre à Nice, et ce grâce à l’association niçoise  Les Méduses. Rencontre avec son président, Mickael Abbate, président de la Samain et directeur de la programmation du festival.

(suite…)

Star Trek Into Darkness : Un second Reboot au sommet


J.J Abrams l’admet lui-même : il est et restera toujours ce gamin accro à la science-fiction. Pas étonnant donc de retrouver son nom au générique d’une des sagas les plus mythiques du genre. Après le succès du premier reboot* de Star Trek en 2009, il remet le couvert. Mais avec Star Trek Into Darkness, le réalisateur s’attaque à un défi de taille.  Bien plus qu’une simple suite, Abrams offre en même temps une réécriture de La colère de Khan, deuxième film de la saga originale. La Colère… est presque un film intouchable chez les Trekkies (les fans de Star Trek), considéré comme le meilleur film de toute la série. Il marque l’affrontement de l’équipe du vaisseau Enterprise avec son pire ennemi de tous les temps : Khan. Une sorte d’équivalent de Dark Vador dans Star Wars. (suite…)

Prometheus, les mystères de la Création

Dans cette réalisation de Ridley Scott, on reste émerveillé devant la beauté crépusculaire d’un film entre Alien et Blade Runner. Il prend le meilleur de ses premières réalisations pour revenir au commencement d’Alien et poser la genèse d’une nouvelle trilogie de SF. Maître de la tension dramatique et de la claustrophobie intersidérale, il est un peu en dessous des précédents chef- d’œuvres, tout en offrant un spectacle épatant en terme d’image et de réalisation. L’homme reste un bon exécutant dans le film de genre.

(suite…)

« Dark Shadows », un vampire chez les hippies

Tim Burton est de retour avec son cortège de freaks. Cette dernière réalisation montre que la pomme n’est pas tombée loin de l’arbre. Il fait même mieux. L’offrande est un film noir et merveilleux, au gothique flamboyant, avec une touche Kitsch à souhait. L’humour parodique « à la Beetlejuice » est bien présent, l’émotion sincère aussi. Loin d’être la simple adaptation cinématographique de la série originale des 70s, Tim Burton s’en approprie l’essence et livre un film personnel et sincère.
(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :