9 mois ferme, une comédie imparable du maître Dupontel

A l’image de ses autres films, 9 mois ferme d’Albert Dupontel nous promettait à nouveau notre dose d’humour noir et absurde. Quatre ans que Dupontel n’avait pas sévi !  C’est bien trop long quand on doit se contenter des comédies françaises aseptisés sur fond de romances à l’eau de rose ! Salvateur ! Pari réussi. Le film joue à merveille sur plusieurs registres : l’humour, le gore et la romance. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :