« Blue Jasmine » de Woody Allen : rires, failles et névrose

Quand un film de Woody Allen commence, un sentiment s’installe en nous. Que va-t-il nous arriver ? Quelle face de l’humanité le réalisateur va-t-il encore passer au crible ? « Blue Jasmine » ne déroge pas à cette règle. Une histoire digne d’un conte de fée qui s’émiette et finit par s’écrouler. De l’humour au tragique, il n’y a qu’une parole. (suite…)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :