Her de Spike Jonze, pépite inclassable

Il y a plusieurs catégories de films : il y a le divertissement assumé des blockbusters, les films indépendants aux sorties si confidentielles qu’elles passent presque inaperçues, ou bien souvent des déceptions. Her, le dernier film de Spike Jonze, ne rentre dans aucune de ces catégories.

(suite…)

Publicités

Ciné : The Master, le marin sans « Cause »

Toujours en quête, Paul Thomas Anderson poursuit sa recherche du «grand film américain». Pour The Master, il réunit à l’écran les brillants Joaquim Phoenix et Philip Seymour Hoffman pour la première fois. Des images de maître pour un film d’ «artiste» qui sert d’écrin au retour en plein écran de Phoenix. Peut – être trop artistique pour pouvoir plaire, tant l’ennui guette
derrière la juxtaposition des scènes.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :