« Au revoir là-haut », ces poilus oubliés

Au revoir là-haut  (Albin Michel) de Pierre Lemaitre a été sacré Prix Goncourt lundi 4 novembre 2013. Connu pour ses polars, l’auteur était un des favoris de la compétition. Il a été choisi par le jury au douzième tour par six voix contre quatre. Critique coup de cœur.

(suite…)

Publicités

« From Here To Now To You » : Jack Johnson remonte tout doucement la vague

Jack Johnson

Le chanteur le plus « baba cool » de la planète revient avec un nouvel album, intitulé « From Here To Now To You« , son sixième si l’on excepte la B.O. de « Curious George » et les nombreuses compilations de surf. Si Jack Johnson a changé de coupe de cheveux, sa musique, elle, n’a pas bougé d’un poil… même si l’on note quelques changements positifs par rapport à ses deux albums précédents.

(suite…)

« Loud like Love », un placebo de Placebo?

16 septembre 2013, les mots Loud like love retentissent des haut-parleurs. Ils s’imprègnent dans votre inconscient tel que devrait le faire un bon slogan publicitaire. C’est aussi le titre de ce nouvel opus de Placebo. Le groupe britannique est de retour après l’intéressant EP B3 d’octobre 2012, et près de 4 ans après l’incompris Battle for the Sun . Loud like Love est un album en demi-teinte, tout en tension électrique et mélodique, mais plutôt correct dans sa totalité. (suite…)

Gibraltar : un thriller sans surprise

Gibraltar prête son nom au film de Julien Leclercq. Ce « territoire de trafics et de convoitises » donne lieu à une histoire inspirée de faits réels. Au coeur du récit, Gilles Lellouche campe un informateur de la douane française, dont l’émissaire est incarné par Tahar Rahim. Malgré la promesse d’un suspense intenable, cristalisé par la catchline « toujours mentir, jamais trahir », le thriller s’avoue sans surprise. (suite…)

Portnoy est complexé, la faute de Philip Roth.

La nature de l’homme est complexe. De nature, l’homme a toujours eu des complexes. Celui du petit Alexander Portnoy touche aux relations sexuelles et érotiques. Le livre retrace les pensées d’Alexander adulte, auprès du docteur Spielvogel. Des pensées et actes très intimistes livrés crûment grâce à une écriture très rythmée de Philip Roth.
(suite…)

Les Amours Imaginaires, « mais pas rêvés! »l

Excellent cru Dolan sur le ménage-à-trois. Des interrogations sur l’amour, la sexualité, et le passage de l’adolescence à l’âge adulte à Montréal: une vision vintage et québécoise. Un « Jules et Jim » qui n’a pas à rougir de la comparaison avec le chef d’oeuvre de Truffaut.

(suite…)

A Dangerous Method: « élégant et intellectuel »

Enfin un film intelligent en cette fin d’année 2011. A contre-coup de la critique anglosaxonne, simplement décidée à se focaliser sur la performance de leur détestée Keira Knightley, j’écris tout le bien que je pense de ce film, et pourquoi.

(suite…)

Rhum Express: « Saoulé trop vite »

The Rum Diary (2011)

Rhum Express… Payez-vous en un verre… Décevant. Imbibé et imprégné…
Mauvaise idée de faire un trip Las Vegas Parano alors que l’histoire promettait bien plus que cette parodie ridicule. Malgré le jeu des acteurs, on touche le fond de la bouteille de rhum.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :