« Extension du domaine de la lutte », Michel Houellebecq lutte toujours

Lutter c’est survivre. Et pour ce qui est de lutter, Michel Houellebecq s’en sort à merveille. Il mène son récit à travers un regard désenchanté d’un narrateur informaticien désabusé. Celui ci observe les actes de chacun dans la vie quotidienne. Cet homme a abandonné la lutte depuis longtemps. Et nous, en tant que lecteur, désirons ardemment savoir pourquoi.
(suite…)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :