Le Zulu de Jérôme Salle dénonce une hypocrisie post – Apartheid

Zulu est le quatrième long métrage du français Jérôme Salle. Adapté du roman à succès du Breton Caryl Férey, Zulu est un polar d’une noirceur sans pareil. Il narre l’enquête de deux flics, un blanc et un noir, encrassés par leurs démons intérieurs au coeur d’une Afrique du Sud post-Apartheid. Racisme, drogues, alcool, pardon et vengeance sont les maîtres-mots. Présenté en clôture de la Compétition Officielle du Festival de Cannes, Zulu est un thriller haletant de très bonne facture. Son casting international est excellent et le ryhtme, mené tambour battant. On oublierait presque les semi-convaincantes réalisations passées, d’Antony Zimmer  aux Largo Winch. Mention spéciale à l’incarnation détonante d’Orlando Bloom en flic ravagé et à Forest Whitaker qui transcendent des archétypes galvaudés.

(suite…)

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :