Perry Rhodes: musique, photographie, voyages et bijoux (interview English – Français)

Depuis la b-side Paint The Multitude issue de l’album Woven Material et parue en juillet 2012, plus de nouvelles d’Evaline. Fort du succès de leur LP, le groupe de post-rock californien en avait profité pour jouer en première partie de Placebo, Young Guns ou encore Bush, de part le monde. Perry Rhodes et sa bande semblent prendre leur temps pour composer leur second album. L’occasion pour DLC de reprendre contact avec le frontman Perry Rhodes et de parler de ses passions : fabrication de bijoux, photographie, randonnées et notes de musiques.

(suite…)

Publicités

IAM : 24 ans de Hip-Hop, 24 ans de combats

Akhenaton, chanteur du groupe de rap français IAM a annoncé que le groupe ne ferait plus paraître de nouvel album après leur dernier bijou: …IAM. « I am » signifie « je suis » en anglais mais IAM a toujours mis en avant le collectif. « Je suis » comme le cri de guerre d’une génération oubliée. J’existe. Mais surtout j’existe avec les autres, leurs cultures et leurs aspirations différentes. L’occasion de revenir sur leur carrière, leur combat, en 8 albums mythiques.

(suite…)

Denis Brihat, poète du tirage photo

Depuis le 19 octobre et jusqu’au 3 février 2013, l’exposition automnale du Théâtre de la Photographie et de l’Image de Nice est consacrée à Denis Brihat, un des prodiges de la Straight Photography. C’est l’occasion de découvrir cinquante années d’une œuvre photographique singulière et poétique à ne pas rater.

(suite…)

Stéphane Couturier explore les détails

Du 29 juin au 7 octobre 2012, l’exposition d’été du Théâtre de la Photographie et de l’Image (TPI) de Nice est consacrée à Stéphane Couturier, photographe plasticien internationalement reconnu. C’est l’occasion pour le TPI de montrer une œuvre commandée en 2012 pour l’exposition. (suite…)

Sara Moon, la tête dans la lune?

« Sarah Moon expose à Nice 130 photographies. Une œuvre poétique tout entière consacrée à la quête de l’émotion. Un enchantement. » écrit Virginie le Borgne pour Polka. On ne peut être plus d’accord: récit d’une visite dans l’exposition peu avant sa clôture.
(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :